Tcharbon

Tcharbon

Tcharbon est une émanation d’une entreprise majeure de la filière bois en Belgique, qui valorise et commercialise plus de 50.000 tonnes de bois par an. Le projet a pour vocation de produire, depuis son site de Bertrix, du charbon de bois à base de sous produits d’exploitation forestière.

Ses priorités

4 out of 5

Durabilité

5 out of 5

Circuit court

5 out of 5

Produit de qualité

 

Carte d’identité

  • Nom : Tcharbon
  • Représentant : James DEMARET, Directeur général
  • Secteur d’activités : Production de charbon de bois belge
  • Localisation : Bertrix, Province de Luxembourg
  • Date de création : 2019
  • Personnel : 8 employés
  • Tél. : 0498.86.33.48
  • E-mail : vente@tcharbon.be
  • Site Web : https://www.tcharbon.be/ 

 

Compte-rendu de la visite

Origines du projet

L’entreprise ITS existe depuis plus de 30 ans. A l’origine, l’entreprise familiale était négociante en pièces de rechange et en matériel de génie civil avant de passer au métier d’exploitant forestier à partir des années 2003-2004. Presque vingt ans plus tard, la société peut se vanter d’être devenue un acteur important de la filière bois en Belgique.

Puisqu’une grosse partie de son métier consiste à trier des morceaux de bois pour qu’ils rentrent dans la bonne « case » qualitative et tarifaire pour l’industrie, l’entreprise se retrouvait avec des chutes, les « pieds » ou les « hanches » de l’arbre, qui représentent une série de défauts structurels. Elle se contentait alors de convertir cet ensemble de « déchets » en ressources qui étaient, soit déchiquetées sous formes de plaquettes forestières, soit vendues en tant que bois de chauffage. Mais après plusieurs visites et rencontres, l’idée de produire du charbon de bois belge a fait son bonhomme de chemin et a fait naître l’entreprise Tcharbon !

Une activité oubliée

Le métier de producteur de charbon de bois avait disparu de la Wallonie depuis une cinquantaine d’années et avait été progressivement écarté des frontières de l’Union européenne, car considéré principalement comme une activité trop polluante. Mais aujourd’hui, avec de nouvelles techniques plus respectueuses, il faisait sens pour les porteurs du projet de relancer une unité de production au départ de la plateforme forestière de Bertrix.

En partant du constat que, pour un pays forestier comme le nôtre, le Belge consomme et importe en moyenne 30.000 tonnes de charbon de bois par an depuis l’étranger, Tcharbon souhaitait se positionner comme un acteur pertinent sur le marché. L’ADN du projet réside dans son ancrage local et sa traçabilité, sa vision durable et sa différenciation de la concurrence étrangère en proposant un produit hautement qualitatif.

La particularité du processus de production réside dans le fait que c’est l’énergie du bois elle-même qui alimente le processus en énergie. Et au bout d’un cycle de cuisson de huit à dix heures dans un four spécial, il en ressort un produit qui a une carbonisation parfaite. Celui-ci refroidit ensuite pendant un certain nombre d’heures avant d’être criblé et ensaché. Le produit final bénéficie dès lors d’une excellente tenue car il a un des taux de carbone le plus élevé du marché, ce qui lui donne des qualités de cuisson optimale (grande longueur et peu de fumée).

Défis et problématiques

Circuit et enjeux de la distribution

  • A l’heure actuelle, l’entreprise vent en direct à travers 450 points de vente, de l’indépendant de la grande distribution, à la boucherie, en passant par les enseignes spécialisées en barbecues et les jardineries,…. Mais la difficulté principale réside bien dans l’accès direct aux réseaux de la grande distribution. Les enjeux sont alors essentiellement liés aux politiques du prix des grandes enseignes mais aussi à l’adéquation entre les discours marketing et les valeurs portées par Tcharbon.
  • Un autre défi est, sans nul doute, la sensibilisation des consommateurs sur la pertinence d’acheter un produit belge de qualité. Situé, il est vrai, dans une fourchette de prix haute, les excellentes propriétés de ce charbon de bois (hêtres et chaîne) permettent de réduire les quantités habituellement utilisées, tout en offrant en bout de course un gain financier.
  • La volonté de Tcharbon est d’assoir une véritable marque de charbon de bois là où la concurrence s’alimente en produit blanc à l’étranger et dont la traçabilité est souvent contestable sur le plan social et environnemental.
  • Si les perspectives pour l’année en cours sont bonnes pour l’entreprise, le charbon de bois reste avant tout un produit d’appel en période estivale, propice aux barbecues. La demande dépend donc fortement des conditions météorologiques, d’où la nécessité de maîtriser les volumes de production.
  • L’objectif de l’entreprise est évidement de grandir mais, à la fois, de privilégier une production mesurée à de gros volumes et de garantir un équilibre entre qualitatif et tarifs compétitifs. Le modèle avoué de l’entreprise est celui de produire, pour le moment, 1000 tonnes par an.

texte