ActiveMe

ActiveMe

Société de développement de logiciels spécialisés dans la reconnaissance 2D et 3D, ActiveMe fournit ses compétences techniques aux entreprises de communication, intégrateurs, etc. En étroite collaboration avec les principaux fabricants de caméras, la société, installée à Louvain-la-Neuve a développé son propre système de traitement d’image pour récupérer des informations plus précises et plus complètes à partir du capteur des caméras 2D et 3D.

Ses priorités

3 out of 5

Recrutement

4 out of 5

Compétences

5 out of 5

Innovation

 

Carte d’identité

  • Nom : ActiveMe
  • Représentant : Quentin PRINGIERS, CEO
  • Secteur d’activités : Développement, création et production de solutions d’organisation d’événements interactifs et spectacles, applications mobiles, jeux 3D, installations multimédias, etc.
  • Localisation : Louvain-la-Neuve, Brabant Wallon
  • Date de création : 2011
  • ersonnel : une dizaine d’employés
  • Tél. : 010/45.96.71
  • E-mail : info@activeme.be
  • Site Web : www.activeme.be

 

Compte-rendu de la visite

Fin octobre, c’est à l’occasion de la sortie de presse du point conjoncturel de l’UWE qu’Olivier de Wasseige, Didier Paquot et Pierre Elias ont visité l’entreprise ActiveMe, située à Louvain-la-Neuve. Cette jeune entreprise fondée en 2011 est une véritable perle qui réinvente le digital avec des applications aussi innovantes que bluffantes. Parmi les produits phares imaginés par le CEO Quentin Pringiers et son équipe, on retrouve des tables de réunion interactives, des écrans muraux interactifs, des simulateurs de conduite, des expériences de réalité augmentée, des hologrammes en réalité mixte, des systèmes de détection de mouvement et de tracking du corps, des exemples d’applications mobiles… A croire que cette entreprise est capable de réaliser aujourd’hui ce qui, pour beaucoup, relevait encore de la science-fiction il y a quelque temps encore. Le marché offre de larges perspectives à des entreprises créatives dans ce secteur en pleine croissance.

Les atouts d’ActiveMe ? un savoir-faire reconnu et une dose immense de créativité.

L’entreprise emploie actuellement une dizaine de personnes, dont 3 spécialistes de la 3D et 4 développeurs. Sans oublier un commercial aussi, qui se concentre désormais sur un marché porteur: le Moyen Orient. « Barein, le Liban, l’Arabie saoudite… se situent dans notre secteur commercial cible, explique Quentin Ghion, directeur commercial chez Active Me. Ils adorent travailler avec des Européens, et même si ce n’est pas toujours facile de les suivre à cause des différences culturelles, nous trouvons là-bas des clients moins frileux qu’en Belgique. Ils fonctionnent beaucoup au coup de cœur mais quand ils veulent quelque chose, ils se décident instantanément. En Belgique, on a l’impression que le marché n’est pas encore mûr. On s’observe, on se regarde entre concurrents et on attend que l’autre dégaine ».

Défis et problématiques

Depuis quelques mois, ActiveMe a fait évoluer son  activité, délaissant davantage le monde du marketing et de la brand activation pour s’adresser aux industriels notamment. C’est ainsi qu’IBA, société voisine dans le zoning, bien connue pour sa technologie de protonthérapie, a fait appel au savoir-faire d’ActiveMe pour imaginer une présentation interactive et totalement virtuelle de sa technologie. Plusieurs personnes peuvent ainsi assister à une présentation en réalité mixte, une technologie qui combine réalité virtuelle et réalité augmentée.

Les applications de ce genre de technologies sont nombreuses et ActiveMe ne compte pas s’arrêter là. Et qui dit changer de secteur dit, dans ce cas, changer de marchés, avec l’exportation en ligne de mire, pour ne pas dire la grande exportation.

ActiveMe a tout en mains pour poursuivre son développement à l’international, mais elle pointe plusieurs freins à son potentiel de croissance, tous les deux en matière de recrutement :

  • La difficulté de trouver des personnes dans les métiers en pénurie : IT, ingénieurs et techniciens qualifiés
  • La difficulté de recruter des profils commerciaux polyglottes et motivés à l’idée de voyager ou résider régulièrement dans les pays du Moyen Orient.

texte